• Témoignage d'une solitude artistique

     

    Ecrire me fait vivre d'autres vies.

    Lorsque j'écris, je ne suis plus dans mon corps :

    Mon esprit est bien loin, et hors de mon enveloppe charnelle...

     

    Solitude artistique

     

     

    Témoignage d'une solitude artistique voulu pour les besoins inexplicables lorsque l'on ne connais pas mon histoire. Mon inspiration m'oblige à une solitude toute intérieur. Je ne peux créer dans le bruit. Ne dit-on pas que les écrivains sont Toujours seuls ? Mon ressentit, par périodes, est souvent très dur.

    Habituée à être négligée par mes deux parents, et par toute ma famille, parce que justement, ma mère était le vilain petit canard de celle-ci, je n'existe alors, que pour moi-même et qu'à ma naissance,  j'étais déclarée "Non viable".

    Plus tard, mon existence ne fut pas mieux : enfant malmenée, abandonnée à la Dass par ma mère, pendant plus d'un an, délaissé par mon père, peut-être à cause de motivations que je n'étais pas en âge de comprendre, je me suis vue vite propulsée dans des pensionnats à la charge de l'état. Par la suite, ce fut des familles d’accueil. J'ai eu mon compte jusqu'à mes 20 ans! C'est pour cette raison que j'ai besoin d'écrire. J'ai un grand besoin dreconnaissance, car chez les sœurs on nous apprend la dévalorisation de sois ! J’existe, et je veux laisser des traces de mon passage sur cette terre. Je sais que sur la toile... sur la toile, rien ne disparaît complètement ! Tôt ou tard,  même inconnue, on me retrouvera... 

     

    Témoignage d'une solitude artistique  Témoignage d'une solitude artistique

        

    Bonjour à toutes et à tous.

     

    Je rêvais de devenir un écrivain de métier ; mais je n'en ai pas eu la possibilité. Pourtant, je n'ai pas lâché mon rêve, car si la vie ne fait que ce qu'elle veut, dans mon domaine, moi aussi je ne fais que ce que je veux, même si pas la suite, je me prends une baffe. La vie m'a filée une baffe, mais j'ai ce que je voulais... 

    Parce qu'il y a toujours un "mais" : en dernier ressors, c'est toujours elle qui aura le dernier mot. J’ai donc décidé, depuis mon plus jeune âge, de continuer à lire beaucoup afin de m’instruire par les mots, et à écrire pour mon  plus grand plaisir, et ce, envers et contre tout. J'ai un diplôme de fin d'étude et deux CAP.  J'ai fais tous les différents métiers qui se sont présentés à moi pour arriver à ce que j'ai réussit à avoir  aujourd'hui. Le seul rêve que j'aimerais voir se réaliser avant de tirer ma révérence, serait d'éditer au moins une fois. Si cela m'arrivait, je serais comblée.

    Je vous invite à venir vous imprégner du roman que je suis en train de mettre à votre disposition. J’espère que vous me donnerez votre avis sur l’histoire qui est tirée d’une histoire vécue, donc, pas toujours très gaie. C'est l'histoire de plusieurs vies qui se croisent, s'entremêlent, se déchirent, etc.

    Il ne faut pas bailler devant une poésie, ni s'ennuyer en lisant  un roman, un essai ou une nouvelle, et pour ne pas s’endormir en lisant un texte, il faut avoir envie de le lire jusqu'au bout parce qu'il est captivant.

    Pour ce faire, il faut en comprendre le sens. Une lecture hermétique aux lecteurs est très ; mais très ennuyeuse et très indigeste ! (sourire)

    J'espère que vous ne vous ennuierez pas en lisant mes écrits, qu'ils vous seront accessibles facilement et que vous reviendrez souvent me lire.

    N. Ghis.

    Résultat de recherche d'images pour "Laisser un petit commentaire s'il vous plaît ça fait toujours plaisir Gifs" 

    Bonne lecture à vous ! Amicalement,

     

    N. Ghis.

    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Avril à 21:05

    PERSO JE N’ÉCRIS PAS,JE PEIGNAIS UN PEU MAIS MAINTENANT AVEC LA MÉDITATION JE ME SENS BIEN!

    Écris si cela t'aide !

     

    bisous

      • Vendredi 18 Mai à 14:01

        Oui ma chère Sabine : cela m'aide beaucoup. Je me livre entièrement et sans complexe : c'est ce qui m'a sauvé de la dérive... Amitié ma chère amie. Ghis.

    2
    Vendredi 18 Mai à 19:31

    Coucou ma jolie Ghis. Un passage sur ton beau blog afin de prendre de tes nouvelles et pour te souhaiter un excellent week-end. J'espère que tu vas bien. Je vois que ta plume continue à virevolter et tu as bien raison de poursuivre tes écrits. Toujours beaucoup d'émotions et de sensibilité dans ce roman. Tu sais "coucher" les mots sur le papier et ceci d'une très jolie façon yes Bravo à toi et persiste dans ta lancée. Je pense bien souvent à toi mais je viens de moins en moins par ici. Passe une belle soirée mon amie. A bientôt...Kannelia  ♥

    3
    Samedi 19 Mai à 12:48

    Merci Chère Kannelia.

    De ton côté, j'espère que tu va pour le mieux ? Je comprends ta lassitude pour les blogs ! Mais si tu as de bonnes raisons qui te mènent à cette décision, tu fais bien ! Je suis toujours là à écrire mon deuxième roman et attendant toujours une réponse positive pour celui que j'ai envoyé à l'édition. Je t'embrasse chère Kannelia et te souhaite un très bon week-end ! Ghis.

    4
    Lundi 11 Juin à 14:22

    Bonjour à vous tous et toutes

    A part mes amis (es) qui sont des habitués (es), pour ceux et celles qui viennent me lire, cela me ferait

    plaisir que vous me laissiez votre avis sur ce roman.

    Je vous en serai extrêmement reconnaissante.

    Avec mes tous mes remerciements,

    N. Ghis.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter